La pédagogie Montessori 2

page 3 >>...

Nos enfants de demain

2ème partie

 

Maintenant comment définir ce qui amène à l'intelligence ?

 

Bien que les deux grandes caractéristiques de l'être humain soient la marche debout et la parole, il existe néanmoins une fonction motrice qui caractérise l'être intelligent.

Cet organe moteur, c'est la main. « La main au service de l'intelligence » disait Maria Montessori.

 

En effet, depuis les époques préhistoriques, l'homme a révélé son existence par un travail de la main.

De par sa structure fine et flexible, la main guidée par l'intelligence, permet à l'être humain de prendre possession de l'environnement de le transformer.

J'ajouterais toutefois, en constatant notre société actuelle, que l'intelligence n'est pas synonyme de pouvoir.

En revenant à l'être humain et plus particulièrement au petit enfant, lui aussi veut se servir de ses mains pour se développer. Il a besoin de trouver dans l'ambiance des objets qu'il pourra manipuler, qu'il pourra observer en s'aidant de ses mains et en faisant d'innombrables expériences.

C'est à ce moment que l'enfant répond à des perceptions intérieures, c'est à ce point que s'établit la relation entre l'organe d'expression (la main) et le psychisme. Une relation si fine que les adultes non avertis ne savent pas déceler.

Si nous nous rappelons de l'expérience faite par Maria Montessori sur les enfants déficients, ceux-ci, en répondant à un besoin intérieur, développaient leur intelligence.

 

Les adultes comme modèles.

Nous connaissons un autre point fondamental à la construction de l'enfant ; celui-ci se construit par le mouvement

et ce n'est pas au hasard qu'il va déployer, sa mobilité. L'enfant se sert des adultes comme modèle.

Il les imite. Il peut refaire ce qu'il a déjà vu.

 

« Ces activités, nous dit le Dr Montessori sont donc en liaison avec les usages des différents milieux familiaux et sociaux dans lesquels il vit ». Incontestablement, les enfants reproduisent leur coutume, leur langue maternelle et même certains comportements des membres de leur famille, exemples : posture corporelle, expressions entendues !!

Mais comme la vie prend soin de bien faire les choses, l'imitation faite par l'enfant n'est pas qu'une simple répétition, c'est par exemple : un geste qu'il a appris en regardant ou un mot qu'il a appris en entendant et qu'il a retenu. L'enfant se servira de ses acquisitions selon son besoin qui interviendra à un moment donné.

 

L'enfant fera donc appel à ses connaissances comme un acte indépendant. On peut dire que cela apparaîtra comme un caractère personnel.

 

lire la suite

 

l'autre école, pied de page