Actualités

Mots d'enfants

 

Quatre, cinq enfants sont à table et mangent tranquillement. De la viande est servie mais il y a un peu de gras. Une petite fille dit en ronchonnant : «oh ! y a du gras, j'aime pas l'gras ! » Une autre fillette répond d'un air calme et convaincant : «j'aime bien l'gras moi ! »

 

Toujours à table à la petite crèche Montessori, je dis à une enfant : « fais attention à ton ramequin plein de petits suisses, si tu le tiens comme ça, il pourrait tomber ! » Paf ! Le ramequin par terre.

La petite s'exclame : « le marocain est tombé, le marocain est tombé ! »

 

 

Anecdotes

 

Je voudrais relater une observation que j'ai pu faire sur le travail des enfants et saluer leurs facultés innées à respecter leur propre construction.

 

Un jour j'apportai un portefeuille à pression noir dans lequel était glissé un ticket de caisse.

Je le mis dans le panier d'activité " ouvrir et fermer des boites ".

J'expliquai à un enfant qui me le demandait pourquoi on devait laisser le ticket dans le portefeuille et que l'on ne pouvait pas l'emmener à la maison.

Je dis : «Si tu emmènes le ticket à la maison, tu ne pourras plus jouer à le mettre dans le portefeuille et à l'en sortir et aussi les enfants ont envie de jouer avec».

L'enfant acquiesça bien évidemment. Quelques semaines après je voulus savoir si le ticket était toujours dans le portefeuille. Et bien,oui!

Il avait été plié et replié maintes fois et changé de place aussi! Mais il était toujours là !!

Crèche de Simiane Collongue. (Bouches du Rhône)

 

 

J'aime inciter les enfants à se responsabiliser parce qu'ils se sentent fiers, il grandit en eux l'estime de soi.

 

La petite fille dont je m'occupais, se sentait malheureuse lorsqu'un autre enfant l'agressait volontairement ou involontairement ; que l'enfant soit un bébé ou bien plus grand qu'elle.

Elle râlait, pleurait même. Je lui expliquai lors de mauvais conflits, qu'il fallait bien juger de l'intention de l'autre.

Un jour que j'étais en compagnie de plusieurs enfants dont un petit de 11 mois, je m'aperçus que celui-ci attrapa la joue de ma petite protégée.

Elle s'exclama : «Aïe ! » Elle vint me voir et me dit : «le bébé m'a pris la joue, il m'a griffée ! Ça fait mal ! » Je me demandai ce qui allait se passer et elle continua : « le bébé m'a attrapé la joue, comme ça (en me montrant le geste) mais il ne voulait pas me faire mal, il est petit ! »

Crèche de Simiane Collongue. (Bouches du Rhône)

 

 

 

 

 

01

 

 

 

 

02

 

 

 

 

03

 

 

 

 

04

 

 

 

 

l'autre école, pied de page